Service public régional de Bruxelles

De nouvelles règles pour mieux encadrer le cyclopartage en libre-service

Un projet Go4Brussels coordonné par : Bruxelles Mobilité

De nouveaux et nombreux systèmes de cyclopartage, qui permettent de stationner son vélo n’importe où, sont apparus à Bruxelles. Pour que cette nouvelle tendance puisse s’installer harmonieusement dans notre capitale, la région a proposé un cadre légal.

L’opérateur doit disposer d’une licence, une autorisation pour mettre à disponibilité des vélos en flotte libre. L’ordonnance réglemente non seulement les vélos, mais aussi tout autre véhicule qui peut être entreposé en dehors de la chaussée.

  • Les véhicules de cyclopartage doivent être en bon état à tout moment et répondre à toutes les exigences techniques de confort et de sécurité.
  • Certaines zones sont interdites au stationnement (exemple : Grand-Place) ou certaines zones auront une concentration maximale (exemple : les gares).
  • Les véhicules de cyclopartage ne doivent pas être propulsés par un moteur fonctionnant aux combustibles fossiles, ce qui est bénéfique pour l’environnement et évitera les nuisances sonores

En collaboration avec

Projet en cours

Autres projets par Bruxelles Mobilité