Service public régional de Bruxelles

Stratégie 2025

Bruxelles est le poumon économique du pays. L’économie bruxelloise représente 20% du PIB national et la Région possède un PIB par habitant parmi les plus élevés d’Europe. Le taux de création d’entreprises est plus élevé que celui des autres régions du pays : une trentaine d’entreprises y naissent chaque jour !

Bruxelles est le vivier économique d’aujourd’hui et de demain, tant pour les Bruxellois que pour les non-Bruxellois. Aujourd’hui, 51% des emplois créés à Bruxelles le sont pour les Bruxellois, contre 46% il y a cinq ans. C’est une évolution essentielle.

Pour faire face aux défis économiques de Bruxelles, la Région bruxelloise, la Commission communautaire française, Commission communautaire commune, la Vlaamse Gemeenschapscommissie, la Fédération Wallonie-Bruxelles et les partenaires sociaux ont décidé de s’unir dans le cadre d’une politique commune : la Stratégie 2025 pour Bruxelles initiée en juin 2015.

Dans le document fondateur l’ensemble des signataires annonçait les objectifs ambitieux de cette politique innovante :

  • Redynamiser l’économie de la Région pour faire de Bruxelles la capitale belge et européenne de l’esprit d’entreprendre et de l’innovation ;
  • Augmenter la qualité de vie des Bruxellois, prioritairement par une participation plus grande au marché de l’emploi ;
  • Assurer l’avenir de la Région d’ici 2025 afin d’anticiper les effets de la loi spéciale de financement ;
  • Décloisonner les compétences au service des Bruxellois et assurer une mise en œuvre coordonnée des politiques régionales et communautaires ;
  • Impliquer les acteurs socio-économiques à tous les stades du processus.

Lancée en 2015, elle compte aujourd’hui 19 objectifs et 160 chantiers, la Stratégie 2025 pour Bruxelles se met en place jour après jour. Une partie de ces chantiers a déjà été réalisée, d’autres chantiers sont en voie de l’être. La stratégie 2025 s’articule dorénavant autour de axes majeurs : Education, Innovation, Mobility & Work. Toutes les compétences sont ainsi réunies pour redynamiser l’économie bruxelloise et endiguer durablement le chômage des Bruxellois : enseignement, formation, économie, emploi, recherche & innovation et mobilité.

Augmenter l’emploi des Bruxellois en promouvant le dynamisme socio-économique de la Région et améliorer le cadre de vie (logement, mobilité et qualité de l’air, aménagement du territoire, social et santé…), c’est aussi rendre la Région plus attractive pour ses travailleurs et ses entreprises.

  • Lutter contre le décrochage scolaire
  • Créer de nouvelles places dans les écoles
  • Moderniser l’équipement pédagogique des établissements d’enseignement qualifiant
  • Renforcer l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication (TICE) en classe
  • Connecter l’école à la ville
  • Avoir une administration « business friendly »
  • Renforcer le soutien à l’entrepreneuriat, et l’accès au financement pour le développement des PME
  • Aider les entreprises bruxelloises motivées par le commerce international
  • Encourager les métiers porteurs d’emplois de qualité pour les Bruxellois
  • Stimuler l’engagement de demandeurs d’emploi issus de quartiers défavorisés
  • Favoriser la formation en alternance
  • Renforcer la lutte contre la discrimination à l’embauche
  • Lutter contre le dumping social
  • Réduire les charges administratives de 25% pour les citoyens et les entreprises
  • Proposer des outils plus performants au service des entreprises
  • Faciliter l’adoption par les PME et les TPE d’un mode de production plus durable
  • Développer les entreprises sociales dans leurs objectifs économiques
  • Simplifier les règles relatives aux implantations commerciales
  • Développer et favoriser l’économie numérique
  • Aider les PME ayant des projets innovants
  • Stimuler l’ouverture de commerces innovants
  • Promouvoir l’innovation via un Portail Open Data régional
  • Susciter des vocations scientifiques auprès des jeunes Bruxelloises
  • Faciliter les échanges de données sécurisés entre tous les professionnels de santé bruxellois, belges et, demain, européens, voire mondiaux
  • Simplifier et rationaliser le Code bruxellois de l’aménagement du territoire
  • Créer une seule marque pour tous les services de soutien à l’industrie audiovisuel
  • Aider les communes dans la mise en œuvre de leur plan diversité
  • Mettre en route, via un « Plan Bus », des services adaptés et améliorés pour mieux profiter de la ville
  • Créer des parkings de transit à l’entrée de la Capitale pour offrir une alternative à la voiture en ville
  • Transformer la petite ceinture pour faire la part belle à la mobilité douce